Voyance

La voyance: ce qu’il faut savoir avant de se lancer

La voyance est une pratique très ancienne qui consiste à prédire l’avenir. Il faut toujours savoir ce que l’on veut quand on pratique les arts divinatoires car il arrive que les réponses ne soient pas en accord avec nos attentes. Mais il arrive aussi que des erreurs évitables soient commises, ce qui arrive souvent quand on ne travaille pas assez son sujet. C’est toujours pareil, on veut souvent des résultats en fournissant le moins d’effort possible. Mais comme dans toutes les disciplines, il faut toujours travailler un minimum si on veut de la qualité dans les résultats et il faut connaître ce qu’il faut pour ne pas se tromper. Comme toujours, il y a un minimum syndical à respecter.

Suivre une méthode

La voyance et une pratique si ancienne que tout le monde pense la connaître. La voyance remonte à l’antiquité si on se réfère à l’astrologie et à certaines découvertes historiques ais il y a fort à penser qu’en fait elle soit bien plus ancienne. Tout le monde voulait connaître l’avenir. Tout le monde veut toujours savoir ce qui se passera, c’est logique.

Mais comme la divination existe depuis toujours, tout le monde la pratique plus ou moins de manière identique.

C’est ce qui fait qu’on trouve des gens qui interprètent des signes identiques de manières différentes. C’est le problème car en l’absence de réel manuel d’utilisation ou de livre fondateur ne facilite pas les choses.
Sauf en ce qui concerne la tarologie car là, on a de vraies références. Nous y reviendrons plus tard car c’est un point très important.

Tout cela pour dire que la voyance ne se pratique pas n’importe comment. Il faut suivre un protocole, c’est comme dans tous les domaines. Il y a des règles et il faut les respecter un minimum sinon on fait des erreurs.
Même si on a un don de voyance, on ne peut pas faire n’importe quoi. Par exemple, il y a les gens qui ont des flashs. Si ils ne font pas ce qu’il faut pour bien interpréter ces flashs alors ce ne sont que des images sans intérêt.

 

Ne pas faire confiance à n’importe qui

Quand on ne connaît pas, on est tenté de se tourner vers ceux qui connaissent. C’est logique. Mais il faut faire attention car nous avons dit qu’il n’y a pas de livre fondateur. Et puis sans parler des arnaqueurs, c’est aussi un sujet que nous allons traiter dans un article dédié, il en faut pas suivre tout le monde car ils sont nombreux à parler sans savoir.

Entre ceux qui ne prennent pas le temps de travailler leur art et ceux qui, exaltés, voient des signes partout, alors on se retrouve avec des gens qui nous racontent n’importe quoi. C’est très courant avec les numérologues et ceux qui pensent voir les anges gardiens. Mais cela n’est rien en comparaison des médiums purs qui font de la divination un véritable sac de nœud.

Et puis ce n’est pas parce qu’une personne est célèbre qu’elle connaît son affaire. Il y a des médiums qui passent à la télé mais qui ne sont pas capable de prédire le temps qu’il fera demain. Nous faisons référence ici à certaines qui font des prédictions sur une grande radio nationale.
Et puis il y a les astrologues, une autre catégorie de voyants qui nous expliquent qu’ils n’en sont pas.

Il faut donc se tourner vers des personnes qui savent. Celles qui savent sont souvent celles qui prennent le temps d’écrire de longs articles mais surtout des livres.
En effet, certains livres sont de véritables mines d’informations et d’une qualité certaine, ils sont donc à privilégier. Sur internet, il faut choisir les sites qui ne vendent rien et éviter forums et sites commerciaux.

C’est le problème que l’on rencontre dans les forums. C’est très courant.

Les forums sont remplis de pseudos-voyants, d’illuminées, de marabouts… Tout ce qu’il faut pour tomber dans la confusion.
Le problème avec les membres c’est que bien souvent ils parlent sans connaître. Et les espaces dédiés sont en fait trop souvent des sortes de sectes qui aiment exercer un certain pouvoir sur leur visiteurs en donnant des conseils gratuits. Il faut éviter ces endroits comme la peste.
Et puis il y a beaucoup trop d’approximation dans tous les cas, ce qui n’est pas le cas des sites sérieux ou des livres.

Travailler son sujet

Si on veut une voyance de qualité, il faut travailler un peu son sujet. Même si on fait appelle à un professionnel. Dans ce cas on pourra alors faire la différence entre un bon et un mauvais praticien. C’est ce qui compte avec tout ceux qui se disent voyants, comme on ne peut pas leur faire confiance pour les raisons que nous venons d’évoquer, alors il faut savoir démêler le vrai du faux. C’est toujours pareil, il faut se renseigner.

Si on est atteint d’une grave maladie ou d’un bobo le premier réflexe est d’aller se renseigner sur internet. Pourtant on fait confiance à son médecin.
Alors pourquoi ne pas faire la même chose avec les voyants ou les banquiers? Tout est similaire dans ce cas. Il ne faut pas faire une confiance aveugle en n’importe-qui.

Et puis si on s’intéresse à certains pans de la divination on apprend beaucoup de choses. Prenons l’exemple du tarot: C’est très intéressant et accessible à tous. On peut apprendre beaucoup dans les cartes. Et si on fait appel à un tarologue, alors on peut juger plus facilement de la qualité de son travail.

Mesurer ses attentes

La voyance c’est poser des questions concernant un problème important. C’est un petit peu comme avec Dieu, il y a ceux qui prient tous les jours et ceux qui font appel à lui quand ils ont besoin ce qui est assez courant, soyons honnête. C’est un peu comme le pari de Pascal qui consiste à croire en Dieu dans l’espoir d’être récompensé le jour de sa mort. Avec la voyance on fait pareil: on est trompée par son mari, on vit un chagrin d’amour alors on est dans la détresse et le questionnement, c’est alors qu’on se tourne vers l’ésotérisme.
Sauf que dans ces cas là on est plus enclins un croire n’importe quoi et surtout à ne pas analyser les réponses qu’on trouve.
Il n’y a rien de pire que de prendre tout pour argent comptant.

Quand on lit sont avenir, surtout avec les cartes il y a de fortes chances de tomber juste. Mais pour le reste, la marge d’erreur est élevée.

Et puis parfois on ne veut pas voir l’idée générale donnée par les cartes en particulier. Le tarot donne toujours une idée générale. Si on refait un tirage on se rend compte que cette idée revient.
Alors, si cela n’est pas en accord avec nos attentes, on refait le tirage ou on se dit qu’on ne croit pas en toutes ces histoires. Mais en fait, c’est qu’on ne veut pas voir la réalité en face car on veut sa propre réalité.

Pour bien commencer il faut donc se tourner vers les cartes et ne pas hésiter à pratiquer la voyance gratuite. Là, on aura un premier angle d’attaque qui nous permettra de nous faire une bonne idée générale de la réponse à notre question.

Ne pas sombrer dans l’addiction

Quand on commence le pendule ou les cartes il est très facile de tomber dans l’extrême. C’est ce qui se passe quand on traverse une mauvaise passe. Ou alors quand on est pas sûr du soi. Dans ces cas là, il y a des gens qui ne font plus rien sans consulter au point où il en oublient de vivre.
C’est ce qui arrive aussi en cas de dépression.

Il appartient à chacun de se contrôler dans ces cas là car il faut bien comprendre qu’une prédiction n’est pas une formule magique.

Rester honnête

Quand on parle de son avenir alors il faut être honnête avec les autres et avec soi-même. On ne peut pas passer son temps à mentir.
Ce n’est pas bien mais en plus ça ne mène à rien.
Il faut donc faire le vide dans sa tête, suivre une méthode se laisser aller. C’est ce qu’il y a de mieux pour réussir dans le domaine des arts divinatoires.

Ce dernier paragraphe sera sans doute parcouru à la va-vite par de nombreux lecteurs. Pourtant c’est peut-être le plus important de tous car le lecteur serait surpris de savoir que beaucoup de consultants se mentent à eux-mêmes. Ils s’inventent des histoires et surtout ils ne veulent pas voir la vérité en face. Alors ils questionnent les arts divinatoires dans l’espoir de se rassurer et quand la réponse ne leur convient pas, ils la repoussent.
C’est peut-être une forme de faiblesse, c’est peut-être humain, c’est surtout un acte parfois désespéré dont l’interprétation n’est pas à laisser à des amateurs de forums.

C’est tout cela la voyance

C’est une combinaison d’histoires qu’on se raconte, de questions qu’on se pose et d’humanité. Avec elle, on peut s’élever.
Si on se demande ce que l’avenir réserve, il est toujours nécessaire de comprendre la divination mais aussi de faire une petite introspection, c’est ce que l’on appelle grandir.

Quelques ressources

Certaines ressources peuvent être utiles, comme des annuaires par exemple qui donnent un aperçu de tout ce qui se fait sur le web.

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire